5.3.06

Retour sur le passé: le 1er pas...

30 Septembre 2005: ma transition a réellement commencée ce jour-là. Le premier acte de ma transformation se déroula un vendredi. Tonce est venue chez moi dans la soirée, et on a regardé Boys don't cry en DVD... Histoire de se mettre dans l'ambiance! Elle devait me couper les cheveux. Le film terminé, elle me demande si je suis toujours décidé. Bien sûr que oui! Bon, j'avoue une certaine appréhension a confier ma coupe de cheveux à une fille n'ayant aucune expérience dans le maniement des ciseaux... Mais c'était pour le délire, le but c'était pas de faire une coupe de cheveux réussie, simplement de tout couper!
Afin de me laisser le temps d'y réflechir encore un peu, et surtout pour assouvir son besoin de nicotine, Tonce se fume une clope sur le balcon. On discute et elle me demande ce que je compte dire à mon frère, présent dans le salon avec sa copine de l'époque... Je lui ai annoncé quelques minutes plus tôt que j'allais me couper les cheveux, expliquant cela par un coup de tête... Concernant un éventuel coming-out, je sais pas. Enfin pas maintenant en tout cas. Dernière latte, on rentre dans l'appart, et là elle me lâche pour aller au toilettes. Bon... Et pourquoi pas maintenant? Sans trop réflechir, je me lance:
"- Huan, si j'vais me couper les cheveux, c'est que je veux devenir un garçon."
Sa réponse est une réplique d'anthologie :o)
"- Attends mais si c'est juste ça... Tu sais dans Hélène et les garçons, José a les cheveux longs!
- [rires]... encore tu m'aurais dit le mec d'Hélène... mais là!"
Je ne me souviens plus du reste de la conversation, des phrases exactes... Je lui ai expliqué que j'étais trans, et ses réponses furent remplies d'inquiétudes quant à mon avenir, mon éventuelle mise en marge de la société... Tonce débarque: "Non mais c'est bon les cheveux ca repousse au pire, moi j'ai les cheveux courts et j'arrive à la suporter!" lol Tonce, on a changé de sujet de conversation là... Elle part se réfugier dans la salle de bain, je la rejoins. Ciseaux, tondeuse, peigne, musique... Tout est prêt. Une dernière photo, et je me fais une tresse.

Quelques minutes avant que les ciseaux ne s'abattent sur cette belle chevelure... Dernière photo de moi les cheveux longs.

Je n'ai pas voulu aller chez le coiffeur pour 2 raisons: d'abord parce que je redoutais que l'on me fasse une coupe courte mais féminine, ensuite parce que je voulais donner moi-même le premier coup de ciseaux.
Mes cheveux avaient quelque chose de sacré. En 4ème je les avais longs jusqu'au fesses et je suis allé(e) me les faire couper chez le coiffeur...j'en suis ressorti(e) avec la coupe de Mireille Mathieux. Traumatisé(e). Plus jamais ça! Il a fallut 2 ans pour retrouver ma crinière...
J'ai donc coupé ma natte moi-même. Mes cheveux incarnaient, à mes yeux, ma féminité tout autant que ma poitrine... Je voulais m'en libérer tout seul! Après cela, psychologiquement, un retour en arrière n'était pas envisageable...
Pour cet acte à la symbolique très forte, la bande-son a été: "Et si je m'en sors" de Julie Zenatti.

Je suis le fruit d'une blessure
Le souffle d'un trop long combat
Dans le silence et sans injure
J'ai grandi dans des draps de soie

Je suis né sans éclaboussure
Regardez-moi, rien ne se voit
Je n'en serai jamais trop sur
De vous a moi je ne sais pas

Et si je m'en sors
Un peu plus fort
Etre normal pour être bien
Effacer quelques lignes de ma main
Mais si je m'en sors
Je veux encore sentir la chaleur
De ce beau matin, ensemble, alliés
Contre un drôle de destin
Drôle de destin...

Il y a des chansons qui me parlent, mais celle là me serait presque adressée...


Sur cette photo je ressemble à pas grand chose. À ce moment là j'ai commencé à flipper sur ma futur tête! Tonce, qui n'avait aucune idée de ce qu'elle faisait, tentait de me rassurer...
"From Paris to Berlin" résonnait dans la pièce. Le sol se recouvrait peu à peu de mèches brunes, blondes... Alors que maintenant j'ai les cheveux on ne peut plus noirs!




Finalement, j'ai été très content du résultat :o) Merci encore, Tonce ! J'ai recu mon premier avis positif de la part de Caroline (la petite amie de mon frère), et les compliments se sont mis à pleuvoir les jours suivants !

J'ai raccompagné Tonce chez elle, et sur le chemin je me regardais dans toutes les vitrines, tous les rétroviseurs!
En rentrant j'ai tenté une coupe de cheveux.
Et ca a donné cela!
Aucun rapport avec la 1ère photo, et pourtant quelques heures seulement les séparent...




Le lendemain, je marchais à l'Existrans.
La semaine qui suivit, j'ai eu le droit à mon premier "jeune homme"...

1 commentaire:

Freddie a dit…

Moi aussi j'aime porter les cheveux très courts et je trouve que ça te va super bien cette coupe