5.2.08

February 4th


 Nous nous sommes rendus à pied à la clinique et avons surestimé le parcours: à 6h15, nous étions sur place. En dépit des horaires affichés sur le panneau, on nous a ouvert à 6h20 ! 6h30, je remplis quelques paperasses et je suis emmené dans un vestiaire-toilettes pour me changer (les photos arriveront dans une semaine, elles sont sur l'appareil de ma soeur !).
Prise de sang, intraveineuse. B. arrive enfin et me trace des traits et pointillés sur mes excroissances mammaires. Puis vient l'anesthésiste, from Hong-Kong, tentant de blaguer en franco-spanglish... Tout le personnel était très attentionné et surtout, répondaient sans se démonter "he" lorsque ma soeur disait "she" !
Les infirmières me demandaient sans cesse si j'étais "stressed" ou "nervous"  et je répondais invariablement "tired" ! En effet, j'avais lu à la lumière de la cheminée jusqu'à très tard dans la nuit, ma mère m'a reveillé vers 5h... Une fois sur la table d'opération, je me suis endormi  avant même que l'anesthésiste ne pose le masque à oxygène sur mon visage ! 
Et comme souvent, je pensais avoir simplement cligné des yeux lorsque je me suis réveillé. Deux heures et demi étaient passées. Il parait que l'infirmière a tenté de me sortir de mon sommeil plus tôt en me disant que ma mère et ma soeur était là et j'ai marmonné quelque chose comme "j'm'en fous j'veux dormir" et suis aussitôt reparti au pays des songes !

Puis j'ai vraiment dû ouvrir les yeux, et là j'ai vu et senti le binder... Qui est plus volumineux que feu ma poitrine ! Les drains pendouillaient; cela ressemble à des grenades en plastique. Ils se remplissent de sang ou de pus au fur et à mesure, il faut donc les vider régulièrement. L'infirmière expliqua comment procéder à ma soeur, disant que je serais forcément trop patraque la première fois.

 

 Je ne vous épargnerez rien, aucune vision d'horreur ou de mauvais goût (le jogging... affreux) donc me voici dans la salle de bain avec mon binder et mes drains que j'ai quand même vidé pour ceux qui ne raffolent pas de la vue du sang !
Bref, à 11h et des poussières j'étais de retour à l'hôtel. 5 minutes après j'étais endormi sur le fauteuil (je n'avais pas le droit de m'allonger mais ceux qui me connaissent savent que je dors dans toutes les positions !) pour finir ma nuit.

Réveillé à 15h, grosse envie de sushi ! C'est toujours bon signe lorsque j'ai faim :p Ma soeur m'accompagne ma salle de bain mais je vide mes drains tout seul comme un grand ! Après le plateau de sushis et sashimis, je prend un cachet anti-douleurs pour la forme... Mais à part me sentir un peu à l'étroit dans le binder, je n'ai mal nul part.


 À chaque fois que ma soeur évoque un coin, un monument à visiter, ma mère grogne "mais attend, elle (sic) vient de sortir de son opération, arrête de programmer des plans sur la comète, elle (re-sic) est fatigué..." etc. et je réponds "Maman je suis là et tu vois bien que cela fait trois heures que je tourne en rond en cherchant une occupation, je suis tout sauf fatigué et mal en point, donc si tu paniques reste à l'hôtel mais moi je veux sortir !"


Demain, Alcatraz au programme !



Comment je me sens ? Physiquement bien, et sinon content que l'opération soit derrière moi, mais je ne réalise toujours pas ! Pour l'instant rien n'a changé, je suis toujours comprimé dans un binder qui fait bien moins "plat" que mes tshirts compresseurs...Me voilà encore en train de patienter... Attendre que mon binder soit retiré pour des bandages plus léger et que je puisse apercevoir le résultat... 

3 commentaires:

Solange a dit…

Contente que ton opération se soit bien passée ! J'avoue, je t'ai déjà vu plus sexy que sur cette photo, mais bon, c'est l'évènement qui veut ça :-)

Anonyme a dit…

Salut Éric !
Je suis très content pour toi que cela s'est très bien passé ^_^
De même que cela fait plaisir de voir un compte-rendu et des photos de ton opération pour nous faire ainsi partager ton expérience ...
J'espère que tu nous feras aussi partager l'évolution de ton torse et de ton évolution physique/faciale sur ton blog ^^
Et en passant, tu es nickel sur la photo. Tu es vraiment un mec Éric ^_^
Porte-toi bien, amuse-toi bien, courage et donne-nous vite de tes nouvelles !!
Ciaoo l'ami ^^
ElijahW (celui des forums)

Anonyme a dit…

enfin libre! je viens de te decouvrir et j'imagine le courage qu'il faut pour arriver a ce (debut de) resultat mais tu y es. etre ce que tu est depuis ... . j'aimerais avoir cette force un jour. en attendant je te souhaite bonne chance pour la suite.