3.1.07

Club

Je suis parti avec ma famille au Club Med de Chamonix pour la semaine de Noël. Pour des vacances à la montagne alors qu'il n'y avait pas de neige, c'était plutôt sympa !
Ce fut l'occasion pour mes parents de se confronter à la réalité de mon existence en tant qu'Eric. Je me rappelle surtout de la 1ère anecdote, le soir de Noël: nous étions attablé avec une famille avec qui nous discutions, le niveau basique de la conversation entre personnes qui se rencontrent: d'où venez vous, vous faites quoi dans la vie etc. Nous en étions au dessert lorsque ma mère évoque ma grande soeur; la femme s'exclame alors: "Ah d'accord ! Je comprends mieux, parceque depuis tout à l'heure vous parliez de votre fille, mais là je ne vois que vos deux fils..." Je me suis levé de table avec un sourire en coin, ma mère continuant la conversation comme si de rien n'était...
Le lendemain, au petit déjeuner, ma mère et moi avons fait connaissance avec une femme et ses deux enfants, 19 et 24 ans, que nous avons retrouvés plusieurs fois dans la semaine. Au fil des conversations, ils ont remarqués que ma famille usait du féminin pour me désigner et s'en sont étonné. Je n'étais pas là, c'est ma mère qui me l'a rapporté et m'a raconté qu'ils ont donc expliqué qu'ils avait du mal à s'habituer... Mon frère sortant une phrase du style: "quand même, vous comprenez, ca fait 19 ans que c'était ma soeur !". Cela n'empêche qu'ils ont continué à m'appeler Eric et à parler de moi à ma mère comme son 2ème fils.
Au final, cette semaine m'a permis d'essayer de m'affirmer en la présence de ma famille, et de vérifier aussi qu'il m'est toujours impossible de les laisser rencontrer une connaissance, une personne plus ou moins proche qui ignorerait cette partie de moi, sans être trahi à un moment donné - involontairement ou peut-être par manque de volonté de contrôler ses propos, justement -. Je doute notamment qu'Eric rentre un jour dans les moeurs... Cela ne me dérange pas de répondre à Carot entre nous, mais en public, je sers les dents ! Ma mère essaye d'éviter d'ailleurs, m'appelle "mon petit cuistot" :)...

2 commentaires:

alex a dit…

super pr toi alor! quan jai lu ton article, ça ma bien fai rir cr cétai marran. pas mal tes anecdotes lol!
ces vacances à la neige t'ont été trè utile et cé super!
ta famille a du cran et prend tou ça ac humour... y en ont qui ont pa cette chance là.
courage!

léo a dit…

salut je m'apelle léo (enfin en vrai c'est éléonore)je suis tombé par hasard sur ton blog et je voudrais t'encourager car je suis dans le meme cas que toi appart que j'ai seulement 14ans et que j'ai des parents et une soeur baucoup moins compréensif que les tiens,ils me traite de monstre ou d'hereur de la nature.bon courage