7.5.06

En vrac

Des nouvelles dans le désordre...

La plus importante: j'ai arreté le traitement Orgamétril en fin de semaine. Depuis que je l'ai commencé, j'ai subi maux de tête, vertiges, malaises et bouffées de chaleur... Tous les inconvéniants de la ménopause. Pire, l'effet principal escompté n'est pas arrivé: plus de règles abondantes, mais des pertes tous les jours... Mes règles ne me gènent guère, elles ne sont pas douloureuses, donc ce n'est pas essentiel pour moi qu'elles s'arrêtent; je préfère les avoir puis être tranquille 25 jours par mois. Bref, cette tentative de traitement est un échec, mais je n'ai pu encore en parler avec mon endocrinologue: j'attends qu'elle rentre de vacances.


Je suis allé voir le film transamerica avec Vivi lundi dernier. Moment d'enervement: j'étais déjà terriblement agacé par tous les articles sur ce film où Bree (femme transsexuelle) est dite "un travesti voulant se faire opérer" avant d'aller voir le film... Et énervé après car Bree préçise bien: "je ne suis pas travesti" à un moment donné du film. Donc la plupart des journalistes ayant écrit un avis sur Transamerica ont non seulement fait preuve d'un grand manque de professionalisme en ne s'interrogeant pas sur le sujet qu'il traitaient et le vocabulaire qu'ils employaient, mais en plus ils n'ont pas vu le film ou plutôt n'ont pas dû être très attentif...
Moment de tristesse: je n'ai pas tilté sur le moment, cette phrase ne m'est revenue en mémoire quelques temps plus tard... Lorsqu'elle demande son autorisation d'opération, Bree dit que une fois terminée, même un gynéco ne serait pas en mesure de détecter son passé d'homme. Ce qui m'a fait pensé que, même lorsque mon Etat civil sera modifié, j'aurais toujours quelque chose à cacher ou plutôt quelque chose à prouver... Etant donné que je n'envisage pas la phalloplastie. Je devrais toujours m'expliquer à mes médecins et j'aurais des aveux à faire avant de sortir avec une fille. Il me faudra penser à mettre une prothèse avant d'aller à la piscine ou à la mer. Bref, Je ne vais pas donner toutes les conséquences qui découlera de ma futur vie d'homme avec un vagin, mais j'avoue qu'y penser m'a fait un peu déprimer... J'en étais bien sûr déjà pleinement conscient, mais il faut juste que cela ne se rappelle pas à moi trop souvent...

La phrase qui m'a fait plaisir: le week-end dernier lors d'une soirée, j'étais allongé sur un lit avec trois autres personnes dont ML, et j'ai dû passer par dessus elle pour attraper un cendar. Elle a fait un mouvement brusque et son pied est allé en direction de mon entrejambe... Et elle me dit: "Putain je te vois tellement comme un mec que j'ai eu peur de te faire mal !"... Qu'elle me considère comme un garçon au point d'avoir le reflexe de ne pas heurter mon service trois pièce imaginaire a provoqué sur mon visage un grand sourire :o)

2 commentaires:

l u k e a dit…

Pour le traitement arrêté, je crois que j'aurai fait pareil. C'est bizarre quand même que ça ait eu cet effet-là,non ?

Pas vu Transamerica, mais j'ai signalé à plusieurs sites leur erreur "travesti" et "un transexuel" en expliquant que non, c'est "une transexuelle". Comment as-tu trouvé le film en lui-même sinon ?

Je n'envisage pas la phallo, mais la meta, oui. C'est moins de la charcuterie déjà. Si tu ne fais aucune chirurgie du bas, tu auras quand même des effets de la testo. Après, je pense qu'on s'y habitue...

mdr pour ton anecdote. En fait, un truc similaire m'est déjà arrivé. Pas avec un pied, avec un ski lol.

Carot a dit…

Ce sont des risques du traitement mentionnés sur l'ordonnance, donc ce n'est pas très bizarre, c'est juste chiant de subir tous les effets négatifs sans les effets attendus... (par ex dans les effets possibles qui ne sont pas le but du traitement il y a "augmentation de la pilosité" mais ça j'y ai pas eu le droit :s )

Le film en lui-même est génial, mais c'est un avis si général et tellement évident lorsqu'on l'a vu que je ne voyais pas l'intérêt de préciser! lol

Pour la meta, j'avoue que je n'y ai pas du tout réflechi. j'attends de voir comment cela va se passer avec mon dicklit... Mais pour le moment je ne ressens pas le besoin d'avoir quelque chose entre les jambes,le problème c'est simplement que c'est un truc auquel je devrais penser lorsque je devrais "passer" tous le temps, que je vivrais ma vie d'homme à plein temps et que je serais en compagnie de gens qui ne sont pas au courant de mon passé...que cela me distinguera toujours des hommes bios alors qu'on ne peut pas jouer au jeu des 7 erreurs entre une MtF en fin de parcours (et pas charcutée) et une femme de naissance.